Traversée des Andes – épisode 3

Vent, vent, vent ! Voilà ce qui caractérise cette journée.
Au réveil, beau soleil, lumière limpide, mais il y a déjà du vent. Nous essayons de nous renseigner sur les prévisions, en vain. Nous savons simplement que le vent a tendance à s’intensifier au fil des heures. Nous remplissons notre outre et nous mettons en chemin vers Antofagasta de Las Sierras. Au pire, nous y passerons la nuit.

Rapidement, la belle route asphaltée est barrée pour travaux. Nous roulons pendant des dizaines de kilomètres sur une piste qui la longe, admirant au passage un troupeau de lamas dans les roches volcaniques. A Antofagasta, nous faisons le plein et remplissons un bidon d’essence supplémentaire : il n’y aura pas de pompe avant San Antonio de Los Cobres. Un petit restaurant abrite notre repas ; nous nous réchauffons aux braises d’un brasero. La propriétaire nous déconseille de continuer… il fait trop froid et il y a trop de vent. Pourtant, nous l’avons bien supporté l’un et l’autre le matin : nous décidons de continuer notre chemin. Dans ce tout petit village perdu dans l’Altiplano, un haut-parleur hurle en boucle une publicité pour l’équipe locale de Cristina Kirchner sur fond de musique militaire… nous partons bien vite après le repas.

 

 

 

 

Vers Antofogasta de Las Sierras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>