Sud Lipez– Désert de Siloli

La route devient de plus en plus difficile. Nous franchissons des ornières terribles, de la tôle ondulée très haute, et des lits de cailloux qui flottent. Des panneaux invitent les chauffeurs à être responsables et à suivre la piste principale pour ne pas abîmer l’environnement. Pourtant, la route est tellement mauvaise qu’à certains endroits il vaut mieux faire du hors-piste ; le désert est alors strié de traces de roues, ce qui n’est d’ailleurs pas du plus mauvais effet.

A l’entrée du désert de Siloli, et en prévision du sable qui n’est toujours pas redevenu son ami, Cathy laisse sa moto. Nous partons vers des formations rocheuses sculptées par le vent. Malgré quelques petites chutes sans gravité, nous nous en sortons pas trop mal … Grégoire décide même de descendre une dune à moto.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>