La petite Sibérie

16-18 septembre

Dans les Andes depuis maintenant plusieurs mois, nous commençons à descendre vers la région amazonienne de la Bolivie. Nous avons envie de vert, d’arbres, de chaleur aussi. De la belle route en pavés puis en ripio qui nous mène de Sucre à Samaipata, il nous reste le souvenir de rouler avec les nuages, dans les nuages, au-dessous et en-dessous des nuages. Le vent, avec des rafales de 135 km/h, nous accompagne aussi une bonne partie du chemin et Cathy lui rend hommage en se prenant un instant pour un oiseau (à moto, tentant un envol dans le précipice proche mais revenant à la raison en se laissant tomber avant de quitter le sol).

Alors que nous commençons à apprécier la chaleur, le vert et les couleurs des fleurs, nous sommes surpris par ce que les boliviens appellent la petite Sibérie. Passant un énième col, nous arrivons dans un nuage et d’un seul coup la température baisse de 20°. Nous sommes trempés et ne voyons plus rien à 10 mètres devant nous… Heureusement, cette zone particulière n’est pas très étendue et nous retrouvons rapidement les températures plus clémentes que nous sommes venus chercher.

 

 

Nous faisons étape à mi chemin à Totora, où les montagnes encadrent un beau village aux édifices coloniaux remarquablement préservés ou restaurés depuis un fort tremblement de terre en 1998. Il y a même des fleurs… et Cathy s’étonne de la chose verte qui s’étend par terre : du gazon, que nous n’avions plus vu depuis des mois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>