Tour du lac Titicaca–Copacabana

17 au 25 octobre – Le lac Titicaca … la magie de la mythologie inca, le bleu à perte d’horizon d’un côté, les sommets enneigées de l’autre, la culture de la terre et la pêche, les petits villages et la douceur de vivre …

Nous nous sommes mis en tête de faire le tour du lac Titicaca, ce qui habituellement ne se fait pas ; si au sud la frontière entre Bolivie et Pérou est très facile à passer, ce n’est pas le cas au nord. Les villes touristiques de Copacabana et de Puno sont au sud, tandis que le nord est beaucoup plus sauvage, abritant seulement quelques petits hameaux pauvres de l’altiplano. Néanmoins, il semblerait que l’on puisse passer l’immigration quand même, et la douane peut-être … nous verrons bien.

Depuis La Paz, nous devons d’abord passer un bac pour aller à Copacabana. Nous avons cru perdre la mule (le DR 650) tant le tangage était fort. Sur la petite embarcation se loge d’abord un bus. On s’enfonce. Puis un 4×4. Puis la moto de Cat, et enfin celle de Grégoire, dont la béquille est difficilement placée sur une planche, et non dans l’un des multiples trous qui composent le bac. Il n’y a pas de vent, le lac est calme, mais avec tout ce poids, quel mouvement ! Nous tenons la moto pour éviter qu’elle passe par dessus bord. A l’arrivée, sortie des motos entre les trous en “marche arrière” … du grand art aussi.

Première étape à Copacabana, un port dont la spécialité est le baptême des voitures, camions et autres bus. Les propriétaires attendent devant la cathédrale pour préparer leurs véhicules : images pieuses, fleurs en masse et bouteilles (de cidre en général) qui serviront à les arroser. Un prêtre officie le matin.

Premières vues sur le lac. Le bleu et le clapotis des vagues nous reposent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>