Chan Chan, capitale du royaume Chimú

21 avril – La culture chimú s’épanouit de 1000 à 1470 de notre ère.  A côté de Trujillo où nous profitons à nouveau de la fraicheur de l’océan, nous visitons Chan Chan, leur capitale : construite sur plus de 20 km2, avec des quartiers d’habitations, des palais, des temples, des espaces funéraires etc., c’est la plus grande ville en adobe encore (relativement) debout. Sur les murs, les lignes géométriques se mêlent aux pélicans, étoiles de mer, poissons et vagues. Dans cette région désertique, les chimús étaient dépendants de l’eau – qui arrivait des montagnes par le fleuve Moche – et de la mer, où ils trouvaient lions de mer, poissons, algues et coquillages. Leur principal dieu était la lune, qui commande les marées.

En 1470 environ, les incas soumirent ces hommes et ces femmes, qui durent alors adorer le soleil tout autant que la lune.

2014-04-21 023Proche de Chan Chan, le temple de l’arc-en-ciel propose des variations sur un même thème : un arc-en-ciel (le symbole de la fertilité et des pluies) entouré de vagues et de serpents dévore des personnages.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>