Zoroastriens, Safavides et Sassanides

8 au 11 novembre – Entre l’oasis de Garmeh et la ville de Yazd, impossible d’avancer rapidement. Comme la région est désertique, l’œil est attiré par des tours, des caravansérails, des forteresses …. à chaque fois, c’est un arrêt pour aller voir de plus près et des recherches pour comprendre de quoi il s’agit.

2014-11-08 RéservoirLes espèces de grosses ruches sans fenêtre qui ponctuent le désert sont des réservoirs d’eau. Ce sont des kilomètres de canalisations entretenus depuis des centaines d’années et qui fonctionnent encore aujourd’hui.

Les “tours du silence” sont des endroits où les zoroastriens laissaient leurs morts afin qu’ils soient mangés par les oiseaux. Premier monothéisme, religion de Darius et Cyrus : nous nous initions à leur système de pensée et à leurs traditions à Chak Chak, lieu de pèlerinage sacré pour les zoroastriens qui habitent aujourd’hui principalement dans cette région d’Iran et en Inde. En 640, la princesse Sassanide Nikbanou était acculée par l’armée arabe alors en train d’envahir la Perse … sur le point d’être capturée, elle pria Ahura Mazda (le dieu des zoroastriens). Miraculeusement, la montagne s’ouvrit et elle trouva un refuge à Chak Chak.

Les forteresses ? Elles datent de l’époque Sassanide. Les Safavides quand à eux ont sécurisé des milliers de kilomètres sur la route de la soie, soient autant de caravansérails pour abriter les voyageurs. Nous avons vite fait de convertir les km en jours de dromadaire. Pour l’équivalent de notre 2700ème jour de dromadaire, nous passons la nuit dans un caravansérail circulaire – c’est rarissime.

Malgré les ans (le minaret date du XVII siècle), le village-forteresse de Kharanaq est encore debout. Des escaliers dans tous les sens, des terrasses, des portes sans verrous, des voûtes, des galeries… c’est un témoignage émouvant. Nous passons la nuit au milieu des champs et sommes les témoins d’une pratique singulière : toute la nuit, des petites motos s’arrêtent, les gens vont dans leurs champs, puis repartent…. mais pour quoi faire ?

Ver álbum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>